Le Journal d’Alain Dumait

Un autre regard sur la crise

Le Président doit se méfier des réchauffistes !

Posted by alaindumait sur 09/06/2009

arton1638-2771aLes Verts, emmenés par Daniel Cohn Bendit – ce héros de mai 68, dont le président de la République a si bien dit, le temps d’une campagne, tout le mal qu’il en pensait … – ont donc remporté une indiscutable victoire à l’occasion du scrutin du 7 juin pour l’élection de nos 72 représentants au Parlement européen. L’UMP tire son épingle du jeu, mais le PS doit absolument, pour relever la tête, refaire le coup de « l’Union de la gauche »…

Les médias avaient deux chouchous : François Bayrou et Cohn Bendit. Le premier était le meilleur véhicule de leur anti-sarkozisme primaire. Mais le second était – est, depuis longtemps – celui de leur cœur. On a donc assisté à un déchaînement environnementaliste dans les derniers jours de la campagne, avec, en point culminant, la diffusion mondiale le 5 juin  du film de propagande de Yann Arthus-Bertrand, qui ne cache pas, tout comme Nicolas Hulot, son tropisme écolo.

Le gouvernement, depuis « le Grenelle de l’environnement », est à la remorque de ce lobby. Or toute initiative dictée par lui profite évidemment, non pas au gouvernement mais plutôt à ses adversaires…

Quand un maire de droite porte à 50% du parc immobilier de sa ville la part du logement social, il peut se préparer à laisser son écharpe à son opposition de gauche. Quand la France sera couverte d’éoliennes, et que son budget fonctionnera à la taxe carbone, Martine Aubry sera présidente de la République et Cohn Bendit son Premier Ministre !

Or, n’en déplaise aux réchauffistes, la catastrophe climatique est toute à fait incertaine. Et, si un danger est avéré un jour, ce serait dans des proportions modestes, n’ayant rien, à voir, par exemple, avec le climat qui régnait sur terre quand le Groenland était vert…

Monsieur le Président, vous n’êtes pas obligé de prendre parti dans cette querelle. Mais vous avez l’obligation de tenir votre principale promesse, qui est de ne pas augmenter les impôts, même au nom d’une très hypothétique dégradation climatique.

« Il est très facile d’empoisonner l’esprit des hommes avec une idée » (Honoré de Balzac).

Publicités

6 Réponses to “Le Président doit se méfier des réchauffistes !”

  1. doris said

    Monsieur, comme d’habitude votre article me parle et j’en fais de multiples transferts pour vous faire connaître! Bien entendu, votre opinion reste inaccessible aux téléspectateurs lamda comme aux journeaux de grande diffusion! Faut être politiquement correcte pour y avoir droit!

    J’ai mal à la France pourtant je suis allemande, arrivée en France à paris depuis janvier 1968, juste un peu avant l’arrivée de Cohn Bendit!

    J’ai mal à l’Europe!

  2. Pierre Wagenaar said

    Si la NASA et l’ESA lancent de coûteux satellites pour surveiller l’évolution du climat terrestre, c’est sûrement pour distraire Cohn-Bendit et les « réchauffistes ».
    En Suisse, pays pas notoirement peuplé de bolcheviks ou d’écolo primaires, les grandes écoles de Lausanne ou de Zürich observent de très près la fonte accélérée des glaciers. Elles doivent avoir de bonnes raisons.

  3. PaGo4 said

    1)Le climat ne s’observe pas à partir de satellites, il s’agit alors de météorologie.
    2) Tous les glaciers de la surface de la terre pourraient disparaître, cela ne constituerai pas l’once d’une moindre preuve que l’homme soit responsable de par ses activités du réchauffement climatique – environ 0.7 C depuis 150 ans. La terre a connu des boulversements climatiques extrêmement violents à travers sa longue histoire (4.5 milliard d’années) avant même que l’homme ne foule sa surface.
    3)Les organisme étatiques ou para étatiques ont une imagination illimitée lorsqu’il est question de dillapider les deniers publics.
    4)Les écoles ont pour mission de formater la pensée au politiquement correct ; on connait de nos jours la tendance.

  4. Pierre Wagenaar said

    1) Si PaGo4 sait lire l’anglais, il consultera utilement le site: http://climate.jpl.nasa.gov/, ce qui lui permettra de saisir la différence entre météorologie et surveillance du climat.
    2) En dehors de quelques autruches, la communauté scientifique mondiale et en conséquence les gouvernements des principales puissances économiques ne contestent plus l’influence des activités humaines sur le réchauffement climatique. Il faut bien sûr se garder d’approximations du genre  » l’homme, de par ses activités, est responsable du réchauffement climatique ».
    3) Depuis leur création, la Nasa et l’ESA font vivre des milliers d’entreprises privées. Le bénéfice de leurs activités dans pratiquement tous les domaines des sciences fondamentales et appliquées n’est plus à prouver. Par exemple, nous pouvons communiquer d’un point à un autre de la planète grâce aux satellites mis en orbite par les lanceurs de ces organismes.
    4) Les écoles auxquelles je fais allusion sont des écoles polytechniques parmi les meilleures du monde. Elles sont réputées pour l’objectivité de leurs analyses. A titre d’exemple, SNCF et RFF ont confié récemment à l’une de ses écoles un audit sur l’état du réseau ferré français.
    Il est donc opportun d’éviter les slogans et de s’informer.

  5. Anonyme said

    L’étude et l’évolution du climat ne se fait pas sur 10 ans, sur 1 siècle, mais sur des périodes ou des ères extrêmement longues. La nasa dillapide les milliards de dollars qui lui sont alloués en cherchant désespérement une preuve au jour le jour que l’homme est le principal responsable de l’augmentation des misérables 0.7 ° C sur 150 ans ; en partie annulée ces 10 dernières années alors que le taux de CO2 continue lui d’augmenter. Elle ne concoure en rien à l’analyse objective des grands indicateurs du climat qui eux se font par mesures satellitaires. N’en déplaise aux politiques et a leurs conseillers, Les variations climatiques ont été et resteront conduits par de phénomènes naturelles. C’est la raison pour laquelle le terme d’hystérie climatique est parfaitement adapté. C’est la méconnaissance et/ou l’ignorance volontaire de l’histoire du climat terrestre qui permet de dire et de faire n’importe quoi. Par ailleurs,Je vous passe bien le bonjour des quelques autruches : http://www.petitionproject.org/
    Pour ce qui concerne la nasa, tout économiste digne de ce nom (austrian school of course)pourrait vous expliquer que le secteur privé aurait rendu de biens meilleurs services à moindre coûts aux consommateurs. Enfin, je permets de donner un conseil aux écoles polytechniques de Suisse : Concentrer vous sur la maintenance des voies ferrées françaises et la sécurisation des passages à niveaux plutôt que sur l’observation des glaciers. Dans le premier cas il y vraiment péril en la demeure.

  6. Pierre Wagenaar said

    Mon cher Anonyme, la pétition à laquelle vous vous référez est trop jolie pour être honnête: non seulement elle nous dit qu’il n’y a pas de preuve que les activités humaines soient responsables du réchauffement ou qu’elles provoqueront une catastrophe majeure, mais elle ajoute que l’augmentation du taux de co2 est même bénéfique pour les animaux et les plantes! autre aspect suspect, le site hébergeant cette pétition nous précise qu’elle n’a été signée qu’aux Etats-Unis, pays notoirement réputé pour la collaboration souvent étroite entre les scientifiques et les grandes entreprises.
    Si j’étais chimiste (avec Ph.D of course) chez Du Pont ou Exxon, je m’abstiendrais sûrement de crier sur les toits que mon employeur participe activement à l’effet de serre et, monnayant la sécurité de mon emploi, je signerais la pétition des deux mains !
    Mais revenons à la Nasa. Malgré les explications de votre éminent économiste autrichien, aucune entreprise privée isolée n’est pour le moment capable d’envoyer des hommes sur la lune ou sur mars et de les faire revenir « mieux et au moindre coût ». Et ce n’est pas pour demain. Compte-tenu du coût astronomique, c’est le cas de le dire, de ces missions, le bon sens nous le fait comprendre.
    N’ayant pas les « pré-requis » (Ph.D minimum exigé), je m’abstiens de donner des conseils aux écoles polytechniques de Suisse ou d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :