Le Journal d’Alain Dumait

Un autre regard sur la crise

L’autre Roosevelt

Posted by alaindumait sur 20/08/2009

Franklin Delanoe Roosevelt est sans conteste le président des Etats-Unis le plus célèbre. Orateur exceptionnel, Barack Hussein Obama est aujourd’hui son digne successeur.

Mais il y a l’autre Roosevelt, cousin du précédent, Théodore, républicain, qui fut le 26e président. Il présida, il y a un peu plus d’un siècle, au tournant majeur pour l’histoire contemporaine qui vit l’Amérique, en même temps qu’elle devenait la première puissance économique du monde, basculer d’une politique étrangère « isolationniste » à une politique « impérialiste », c’est-à-dire interventionniste, de fait, pratiquée volens nolens au moins jusqu’à la présidence de George Bush.

La célébrité de Théodore est attestée par sa représentation, aux cotés de Lincoln, George Washington et Thomas Jefferson, sous la forme de la sculpture géante en granit du mémorial de Mount Rushmore, dans le Dakota, Etat où d’ailleurs le jeune Théodore exerça la profession de fermier.

La vie de cet homme exceptionnel est retracée en détail dans un ouvrage en 3 tomes qui est paru il y a déjà quelques mois. Son auteur, Bernard Martoïa, par ailleurs fonctionnaire au Quai d’Orsay – et qui a lui-même vécu à New York, où Théodore est né, seul président américain dans ce cas – nous décrit en détail la vie, l’œuvre et la pensée d’un homme hors du commun, fort comme un bœuf, quoique né asthmatique, sincère, honnête, courageux, simple et non-conformiste.

Cette lecture nous plonge aussi dans l’Amérique d’il y a un siècle. Et d’une présidence alors si modeste que la sécurité de la Maison blanche était assurée par deux ou trois fonctionnaires !

Teddy aimait la France et parlait notre langue. Il lisait en moyenne un livre par jour. Et écrivait 300 lettres par mois. Et beaucoup d’articles de presse. Du coup ses citations sont nombreuses.

En voici deux, parmi les plus connues :

«Parlez doucement, et tenez un gros bâton, vous irez loin.»

– «Le politicien qui réussit le mieux est celui qui dit le plus souvent et de la voix la plus forte ce que tout le monde pense.»

Ce livre, qui vous permet de passer un long moment avec un grand et honnête homme, est un pur régal.

Bernard Martoïa, Theodore Roosevelt, Edition Le Manuscrit

(Tome 1 : l’ascension d’un homme courageux ; tome 2 : de Santiago de Cuba à la Maison-Blanche ; tome 3 : la présidence impériale). Disponible sur Amazon.fr


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :